Problemauto, le portail de l’expertise automobile et des experts en automobile indépendants

Accueil > Français > ACCIDENTOLOGIE > Sauvé par l’airbags... tué par le chargement

Sauvé par l’airbags... tué par le chargement

mercredi 18 juin 2008, par Expert conseil Problemauto

Sauvé par l’airbag... tué par le chargement ?

SORTIMO pose la question de la sécurisation du chargement des VUL

En réalisant un crash-test sur 2 carrosseries équipées, l’une d’un
aménagement « bois artisanal », l’autre d’un aménagement professionnel SORTIMO démontre le niveau de qualité qu’il a atteint et les
risques que les aménagements artisanaux peuvent représenter.

Accidentologie des VUL : des chiffres alarmants

Si le nombre d’accidents de la route, avec blessures corporelles est en diminution, celui impliquant les VUL est en forte augmentation. La progression des chiffres d’hospitalisation est impressionnante* :

- En 2005, 204 tués (à 30 jours contre 395 en 2006, soit + 98%
- En 2006, 1442 blessés ou hospitalisés contre 3020, soit 108%.

*Source ONISR

Manque de réglementation

Actuellement, la seule réglementation existante pour les VUL de moins de 3,5 t est la norme allemande DIN 75410-3.

Elle fixe entre autres :

- Le nombre et la résistance des points d’ancrage
- La résistance d’une séparation cabine.

Les tests sont statiques et reproduisent les effets d’un freinage
d’urgence.

Les aménagements ne sont pas concernés bien qu’ils soient un des éléments de la sécurisation du chargement.

SORTIMO pose la question de la sécurisation du chargement :

les VUL modernes équipés de multiples systèmes sont sûrs, et le chargement ?

Il faut savoir que lors d’une conduite normale, incluant les manœuvres d’évitement et de freinages d’urgence, le chargement peut générer une force de 80% de sa valeur vers l’avant, 50 % vers la gauche, la droite ou vers l’arrière.

70% des conducteurs professionnels sous-estiment le risque que le
chargement peut représenter.

Un chargement non sécurisé peut devenir un projectile mortel !

A titre d’exemple, lors d’un accident à 50 km/h seulement :

- un tournevis de 200 g peut représenter une force de 8 kg

- une boîte à outils de 30 kg peut représenter une force de 1200 kg.

Crash-test Sortimo : deux aménagements : « bois artisanal » et
« professionnel Sortimo Globelyst »

SORTIMO, numéro 1 de l’aménagement professionnel pour véhicules
utilitaires en Europe, a réalisé son premier Crash-test en France le 24 octobre 2007 devant une centaine de témoins à l’UTAC de Montlhéry (91).

Le test s’est porté sur deux carrosseries équipées d’un aménagement :
- « bois artisanal »
- « professionnel SORTIMO Globelyst »

Les deux aménagements testés ont reçu le même chargement et subi la même décélération selon ECR-17 ou ECR-44 (20 G pendant 30 millisecondes).

L’aménagement « bois artisanal » a volé en éclats et des éléments ont été projetés sur plusieurs mètres.

L’aménagement « professionnel SORTIMO Globelyst » n’a subi que des déformations (aménagement micro modulaire de 3ème génération commercialisé depuis 2004).

Rien n’a été projeté ! Les passagers sont protégés !

alegoff@sortimo.fr
Tél. : 01 39 87 44 66

Sortimo se préoccupe du rapport qualité / légèreté / robustesse et du couple aménagement / véhicule.

C’est en concertation avec tous les corps de métiers plombiers,
chauffagistes, climatiseurs, manutention, etc., que Sortimo conçoit et développe ses aménagements en fonction des besoins exprimés. Bien sûr, ses aménagements sont adaptés à tous les véhicules.

SORTIMO organise régulièrement des crash-tests afin de contrôler et
d’améliorer ses produits en coopération avec des organismes indépendants :

l’ADAC, le TÜV, l’UTAC. Ces tests sont créés en condition réelle avec des matériels standard et un chargement lourd représentant le double du poids du chargement ; ils permettent d’assurer une sécurisation optimum, du chargement et des passagers.